L'affaire d'Outreau:
5 ans de procédure




Décembre 2000.
Les services sociaux de Boulogne-sur-Mer signalent des soupçons d'abus sexuels sur des enfants dans un quartier populaire d'Outreau, la Tour-du-Renard. Février 2001 Le dossier est confié au juge Fabrice Burgaud. Arrestation de Thierry Delay et de son épouse, Myriam Badaoui. Des voisins sont aussi mis en examen.

Novembre 2001.
Six nouveaux suspects, dont un huissier et son épouse, un chauffeur de taxi et un prêtre-ouvrier sont arrêtés, essentiellement sur la base des déclarations de Myriam Badaoui.

Janvier 2002.
L'un des suspects affirme avoir assisté au meurtre d'une petite fille. Puis se rétracte. Les fouilles ne donnent rien.

Août 2002.
Le juge Burgaud est nommé à Paris.

Mai 2004.
17 personnes mises en examen comparaissent devant la cour d'assises du Pas-de-Calais. A l'audience, Myriam Badaoui avoue le viol de ses enfants, mais disculpe la plupart des accusés.

Juillet 2004.
Myriam Badaoui et Thierry Delay sont respectivement condamnés à quinze et à vingt ans d'emprisonnement pour viols. Deux voisins sont également reconnus coupables. Ils ne font pas appel. Mais, pour les autres, le verdict suscite l'incompréhension. Sept personnes sont acquittées et six autres condamnées à des peines de prison ferme ou avec sursis. Elles font appel.

Décembre 2005.
Procès en appel à Paris. Les six accusés d'Outreau sont acquittés.