Vous pouvez être verbalisée si vous laissez votre voiture sur un parking public
avec une affichette "à vendre" sur la vitre."

_____________________________________________________________________

 

 

Selon l'article R. 664-3 du code pénal, apposer sur les vitres de son véhicule une affiche "à vendre" est assimilable à une vente sauvage passible d'une amende de 4ème classe (jusqu'à 750 euros).

L'article évoqué ci-dessus sanctionne les pratiques para-commerciales de particuliers qui vendent des produits dans les lieux publics au mépris des règles de concurrence et de police.

Il s'applique aux non professionnels comme aux professionnels. Cela dit, appliquer ce texte dans le cas d'une vente par un particulier de sa propre voiture, et dans la mesure où l'affichage en question ne gêne pas la visibilité, est exagéré.

D'ailleurs, il existe une tolérance de la part de la police dans la mesure où elle fait la distinction entre une vente anodine et les ventes illégales, les faux particuliers, le trafic de voitures volées, etc…